Poutre @ La Rue du Rock // 24/09/17

Les activistes de Phocea Rocks remettent le couvert le dimanche 24 pour la cinquième édition de la Rue du Rock. Cette association œuvre pour mettre en avant la foisonnante scène rock locale, injustement méconnue. Pour cette nouvelle date, ils investissent la rue Consolat, dans le 1er arrondissement de Marseille, et quelques chemins de traverse, et y programment pas moins de 22 groupes dans 8 lieux différents de 13h30 à 21h.


Le choix de l’après-midi comme période pour faire sonner les amplis est motivé pour des raisons de bon voisinage, mais aussi pour que les rockers puissent y venir avec leur progéniture, fort nombreuse chaque année (prenez quand même des bouchons pour les gosses !).

La journée commencera à 13h30 avec un concert pour les enfants avec Miss Paillettes, on enchaînera à 14h avec 21 concerts (programmation détaillée ci-dessous) dans 7 lieux (Place des Danaïdes, Rue Chevillon, Rue des Abeilles, Théâtre de la Ferronnerie, Thomas el Plombier, le Pôle Info Musique, CQFD ). Nous terminerons avec le rock viscéral et obsessionnel de Conger!Conger! à 18h45, puis en partenariat avec la Meson et leur Son de la Canebière, avec l'arabo-rock de Temenik Electrik . Ensuite, nous encourageons tout le monde à aller dans les salles de concerts, véritable vivier de cette scène.

Fidèle à sa démarche, l’équipe de Phocea Rocks propose une programmation qui puise dans les différentes familles du style. On y entendra, en vrac le rock obsessionnel de Conger!Conger!, le post-punk de Roxy is angry, le free rock dadaïste de Galavar, le heavy rock d'Harmonic Generator, l'arabo-rock de Temenik Electrik, le post-rock bruitiste de Niwt, le math rock de Costa Fatal, la noise viscérale de Poutre, le garage d'Insomniacs, le punk rock de The Dirteez, le grunge de Duck Tape, les chansons pour enfants de Miss Paillettes, le duo indé Steph & Clem, l'electro-rock de Medusa, le psyché de Copernic, le folk rock de January Sons, le proto-punk de Parking Shell, les chansons rock de Farouche ZOé & the Electric Boys, le post-rock mutant de Dareda, l'electro-rock indé d'Yvi Slan, le funk rock de Old Factory, le rock progressif de Telescope Road ....

Vu que tout cela est gratuit, c’est une bonne occasion de découvrir des groupes, d’initier vos gamins, de passer un moment sympa et de participer à la reconnaissance de la scène locale. Bien évidement avant d’aller s’éparpiller le soir venu dans une des salles de concerts qui s’activent toute l’année pour que vive le déjà vieux règne de l’électricité.

Vous pouvez écouter tous ces groupes avec les liens vers leurs profils sur la Plateforme en début d'annonce.

Partager

Commentaires


didier

Posté le : 26/09/2017 à 11:37

on y était..............