Mystic Punk Pinguin

Structure de communication / relation presse

MARSEILLE (13)

Le local, un bd de Gipi

Quatre post-ados italiens, quatre potes, quatre zicos, qui ont une priorité, trouver un local de répétition. Le père de Giuliano leur en prête un, une remise pourrie, mais c'est leur local à partir de maintenant. Enfin, c'est un cadeau temporaire, Tant qu'ils ne font pas de connerie. Bien évidemment celle-ci viendra, une connerie d'ados, bien rock'n'roll comme leur musique.

D'ici là, on va suivre la vie de la bande, entre Giuliano dont le père vétérinaire n'a jamais pris de photo de son fils sans un chien à côté, d'Alex obsédé par l'esthétique et qui vit avec deux mères depuis que son père s'est soit disant barré aux Caraïbes après s'être tiré avec la caisse de l'usine, Stefano qui a un grain, et la rage, depuis que son frère est mort, et Alberto dont le père n'est plus le même depuis un accident. Ces vies cabossées seront à l'origine de cinq chansons, autant de chapitres. Jusqu’à la rencontre avec un producteur, forcément cynique, la perte du local, et finalement la poursuite de l'aventure, quelque part une entrée dans la vie adulte.

Cette bd retrace l'amitié d'une bande de potes comme rarement. La musique est le ciment de celle-ci, mais aussi un exutoire à leur vie, leur condition très working class. On ne peut s'empêcher d'y retrouver des traces de nos vécus. Les personnages incarnent cette fin d'adolescence avec justesse. Les relations entre eux, mais aussi avec leur famille, cette vraie vie, indésirable, qui vient s’immiscer dans leur adolescence, quitte à la faire imploser. Et comme d'habitude avec Gipi, le dessin colle à l'histoire. Traits nerveux et violents, aquarelle colorée qui déborde ce cadre, comme la vie bouillonnante . Il retranscrit l'urgence et une certaine nostalgie. Les scènes de répétitions sont d'une grande classe, on y entend leur musique.

Avec cette histoire de passage à l'âge adulte, foncièrement rock'n'roll et prolo, Gipi s'impose comme un auteur majeur de la bd actuelle, ce que ses productions suivant n'ont pas démenties (Notes pour uen histoire de guerre, Ma vie mal dessinée, En descendant le fleuve et autres histoires ..).

Le Local, une bd de Gipi (Gallimard / 2005)

Partager

Commentaires