Aix'Qui?

Producteur / organisateur / booker / manager Salle de concerts et festivals Tremplin Structure d'accompagnement / gestion

AIX-EN-PROVENCE (13)

Le Bar'Ouf : quand les musiques actuelles s'emparent d'Aix en Provence!

C'est une ouverture un peu particulière du 18° festival itinérant le TOUR DU PAYS D'AIX que nous réservait, l'association AIX'QUI? : LE BAR'OUF.

A l'instar des TRANSMUSICALES DE RENNES qui depuis une paye investissent avec  BAR EN TRANSES tous les lieux de la ville à l'image d'un OFF d'Avignon, AIX'QUI? nous réservait dans 7 bars de la ville une programmation uniquement composée de groupes ou artistes du Pays d'AIX. Comme pour mieux souligner la possibilité qu'ont les opérateurs de faire s'exprimer les musiciens et artistes du Pays d'Aix en les déclarant, les assurant... comme tout  musicien qui se respecte.

Songez un peu si le festival d'art lyrique ou les grands outils de la CPA faisaient en sorte que les artistes, les techniciens... du Pays d'Aix puissent s'exprimer chez eux ... le RÊVE ...

Pour l'heure, le TPA démarrait jeudi 05 novembre avec pas moins de 28 musiciens répartis sur 7 lieux : de la chanson française, du dub, du ska, du punk, du hip hop, de la folk... et j'en passe! Tout fut pris en compte pour que la ville d'AIX EN PROVENCE vibre aux notes de la musique dite "Actuelle" pour cette nuit d'ouverture du TOUR DU PAYS D'AIX.

Une ballade menée dès 18 heures par le groupe GALA SWING QUARTET déambulant dans le centre-ville pour emmener les plus courageux en direction du premier point d'impact repéré sur la carte du centre d'Aix à savoir le GAULOIS. Le minuscule Tabac que les habitués nomment "Chez Ginette" fut le point de départ des concerts statiques.

Le starter fut enclenché par MATHIEU PIRRO et son set allant de Brel à Mac Cartney, alternant entre piano et guitare voix pour le plus grand plaisir des habitués du lieu comme pour ceux qui au hasard du BAR'OUF avaient franchi le pas de la porte. GALA SWING QUARTET partait déjà de plus belle sur la place des Cardeurs pour rameuter le peuple mélomane aixois et le diriger du côté du WOHOO , où il laissait la place à DUD et son punk primitif et direct qui mettait tout le monde d'accord dès le premier refrain endiablé.

                                                                    

On n'avait pas le temps de s'ennuyer puisque le bistrot du BRIGAND laissait la scène à la disposition de GABRIEL DALLEN et sa chanson pop exotique dans une ambiance survoltée digne d'un soir de finale de 98. Toujours pas de temps mort puisque que le hip-hop "one shot " de MC PORTO démarrait en trombe du côté des Cardeurs au WOODS : le tempo nous attirait de plus en plus sur des rives enflammées de ce trio redoutable.

                                                     

Heureusement que le GALA SWING QUARTET reprenait la main pour attirer  le public haletant dans le sous sol du HUBLOT pour y reprendre de l'oxygène avec les PIKINZ et leur folk song, limite méditative. Emballé dans la Cave aux Artistes habituellement squatté par Richard Daumas et son adulation  pour Brassens. La vague du BAR'OUF enflait et le BOUCAN CLAN dans sa version accoustique rongeait déjà son frein du côté du SEXTIUS pour un live en direct sur les ondes de ZINZINE.

                                                

Les hits de la SKA team résonnait encore sur le cours Sextius que déjà le sound sytem de JUMPING LION faisait vrombir les basses du coté du Viaduc du quartier des facs au restaurant LES ARCADES, fief de l'association organisatrice qui crêche au premier du resto. JUMPING LION fait parti de ces petits fils de l'association MUSICAL RIOT cousine de AIX'QUI? qui durant quelques années grâce à l'existance du TRIBUTE ( Luynes ancien nom du KORIGAN) fit connaitre AIX EN PROVENCE à tous ceux qui depuis  plus de 15 ans font vibrer les dance floor du monde entier dans les festivals de DUB (Irrations Steppas, King Shiloh, Blackboard Jungle ...).

En résumé une soirée qui donne à penser que la ville et ses habitants sont en attente de manifestations en direction des musiques actuelles en plus de la sempiternelle fête de la musique du 21 juin.

 

Partager

Commentaires


Benoit

Posté le : 06/11/2015 à 16:25

c'est cool!