Le cabinet du Docteur Andreas par Fred Isoletta (journal Zibeline)

A l’instar du proverbe : « on est jamais si bien servi que par soi-même », Franck Vrahidès alias Andreas n’a besoin de personne pour nous emmener dans son univers sonore théâtral et onirique. Un monde plein d’images vivantes qui résonnent comme si elles sortaient tout droit d’une scène du septième art sculptée par notre « one man band ». Bien que sa formation soit à géométrie variable, c’est bien en solo qu’Andréas présente son album Extented Live enregistré en public. Fort d’une grande expérience dans le spectacle vivant et le cinéma, Andréas joue et sample de nombreux instruments (mellotron, piano, orgue Hammond, cymbalum….) mais également sa propre voix dont le timbre travaillé et suave nourrit la trame de cette ballade musicale à l’allure fantastique. L’auteur-compositeur-interprète n’a aucun mal à nous faire apprécier son trip-hop aux contours électro toujours bien dosés. Parfois sombre et presque expressionniste, mélancolique mais aussi dynamique, envoutante et fiévreuse, la lecture de cet album nous donne l’envie de découvrir ce voyage imaginaire sur scène. Ça tombe bien, Andréas sera sur les planches de l’Intermédiaire à Marseille le 1er juillet, alors n’hésitons-pas !

FRED ISOLETTA
juin 2017
Extented Live / Andreas

Partager

Commentaires