Fon'ker la Réunion

Artiste Producteur / organisateur / booker / manager Structure de communication / relation presse Structure d'accompagnement / gestion Salle de concerts et festivals Tremplin Média

MARSEILLE (13)

Vavangue festival

Le 07/04/18 à 19:00

MARSEILLE (13)

PROGRAMME // SAMEDI 07 AVRIL 2018
> GRAND KABAR KREOL | MOLOTOV | 19h00 - | Tarifs : 5€ | Restauration sur place

 

Pour la grande soirée d'ouverture du festival, nous accueillerons deux groupes organisateurs de kabar kréol en France, plus précisément à Lyon et Marseille.

 

Ti'kaniki (Lyon)

 

Ti’kaniki est un collectif lyonnais qui joue du maloya, la musique traditionnelle de la réunion. Dans ce groupe tout le monde chante et joue des différentes percussions traditionnelles du maloya. Pas de chanteur principal fixe, mais un jeu de passe dans lequel tout le monde trouve sa place. Les postes changent, les arrangements aussi, les différents styles du maloya y sont interprétés, avec quelques influences singulières possible grâce aux large spectre de profils des musiciens.

Ce collectif zoréol (zorey et créole) se développe autour de kabars mensuels (concerts populaires et ouverts de maloya) à Lyon sur la Péniche Le Sirius. Chaque premier dimanche du mois c’est pendant des heures que le Ti’kaniki joue et embarque le bateau dans sa transe. Ces concerts se suivent mais ne se ressemblent pas grâce à un répertoire en perpétuelle évolution, des invités venus de toute la France et une passion intacte pour cette incroyable musique, qui nous rapproche les uns des autres et « nourri notre âme » (D. Waro).

BANYAN ( Marseille)

 

"Banyan" est un groupe de musiciens, chanteurs, percussionnistes qui portent hauts les racines du Maloya à Marseille. Chaque membres est chanteurs, musiciens, compositeurs, arrangeurs. Il n' y a pas de leadeur, le but est de partager et de sublimer les différentes compositions que les membres proposent.

Ce groupe organise des kabars assez souvent à Marseille, dans le but de faire découvrir la musique réunionnaise ….

 

Partager

Commentaires