L'Embobineuse

Salle de concerts et festivals

MARSEILLE (13)

Vendetta Tatatata #7 - JOUR 1

Le 14/12/19 à 20:30

MARSEILLE (13)

Le Dernier Cri et l'EMBOBINEUSE THEATRE DE FORTUNE présentent Vendetta tatatata #7, l'excroissance siamoise et sonique du salon de micro-édition et du multiple

Depuis 7 ans les deux événements (diurnes et nocturnes) coexistent pour la défense d'une esthétique expérimentale, sans concession, brutale et ouverte sur le Monde.

OUVERTURE DES PORTES : 20H30
DEBUT PREMIER CONCERT : 21H00

~

- dDamage
[Crazy electronic, hip-hop, IDM live act / ArtiK Music / France]

- Lèche Moi
[Paire de langues aux tendances rock électro post-punk/ Atypeek Music / France]

- Jankenpopp
[Hacker, musician & performer / BRK, Musikmekanik, Darling Dada... / Avignon]

- Le Chemin de la Honte
[Post-punk / Gigors Et Lozeron, France]

~

- dDamage

20 années d’activité officielle se clôturent avec la mort de Fred, aîné du duo. dDamage a toujours été un croisement enragé de musiques électro, rock, noise, hip-hop.
A leur actif plusieurs tours du monde pour pas loin de 600 concerts, 8 albums sans compter les EP, splits ou bandes originales de longs-métrages. Parmi leur discographie, un opus tient particulièrement à cœur à JB, seconde moitié du duo : “Radio Ape”, qui a fait de dDamage en 2004 le premier groupe français à sortir un album sur Planet-Mu, label de Mike Paradinas et par là-même de percer à l’international. Ensuite est venue l’heure des collaborations ; peu de groupes pourront se targuer d’avoir travaillé avec des artistes d’horizons aussi divers : MF Doom, Bomb the Bass, Young Jeezy, Jon Spencer, Dose One, Faris Badwan, Krazy Baldhead, Pierre Richard, Otto Von Schirach, Bernard Fevre ou encore Christ premier membre des Boards of Canada (parmi plusieurs dizaines). Et dDamage en est fier : fier d’avoir su concasser tous ces styles tout en ayant préservé son style unique.
Dans cette tornade folle, une seule chose manquait au groupe depuis “Radio Ape”... faire de nouveau un album centré sur eux-mêmes : Fred et Jb. Il est là aujourd’hui et ce sera leur dernier : “Brother vs Brother”, ils l’ont fait tous les deux, ensemble, jusqu’à la dernière note. À l’occasion de cette sortie, Jb Hanak propose un set live dans une veine électro dure, au croisement entre EBM, indus, électro dance floor et vocaux punks surfant sur un raz de marée d’effets numériques. Radicalement efficace, JB présentera le nouvel album de dDamage, tout en retraçant plus de deux décennies de carrière.

- Lèche moi

Boîte à rythmes et banjo, grande blonde à la voix veloutée et puissante, dégarni à la voix grave. Romantisme, rage et spleen. Lumière tout au bout du tunnel. Le ciel est lourd mais le sexe joyeux. Musique fiévreuse, lick me, kiss me black. Et pour les dimanches un joli couteau caché dans la manche.

- Jankenpopp

Sonorités low-tech avec un brin de game boy par-ci, une pincée de megadrive par-là et un soupçon de circuit-bending pour relever le tout, le performer-hacker-musicien Jankenpopp est un véritable gourou électronique aux pouvoirs magiques de synth pop, chiptune et breakcore. Fort de plusieurs apparitions discographiques remarquées sur diverses compilations, d'une belle ribambelle de concerts, de plusieurs releases en autoprod et d'un album au doux nom Rêve et Amour, Jankenpopp se promet de vous électriser (ou de vous ensorceler... à vous de choisir).

- Le chemin de la honte

Le Chemin De La Honte, c'est l'autoroute du bonheur, la voie royale vers la splendeur, la lumière à ta porte et la misérable crasse pour tous les mécréants qui ne l'emprunteront pas. Un post-punk abrupt, sans fard mais avec une dose accentuée de mélodies qui fait froid dans le dos et d'une sourde mélancolie venant doucher les derniers espoirs d'un lendemain de fête. Oui, la vie n'est pas facile et les paroles de “Les Joies Du Métier” viennent le prouver. Sarcasmes inattaquables sur tube en béton. “Tu vas aller faire conseiller dans le secteur de l'emploi de merde”. Monde de merde. Le chant est clair, posé, lucide, chaque mot a son importance, un impact énigmatique et le tout résonne en un écho personnel. “Je me réveille la nuit avec ta petite tête dans mon esprit.”

~

TICKETS :
• PAF : entre 8 & 10€
• Papass 2 jours : 15€

Partager

Commentaires