Plongée en apnée dans Un océan d'amour, Et rabe de galette aux sardines..

Un Océan d’Amour, c’est ce petit vieux, pêcheur malingre, en couple avec cette bretonne matrone que l’on n’a pas envie de contredire mais qui serait prête à vous offrir toutes les galettes du monde et son tablier par dessus le marché. 
Une aube de tempête, la barque de notre héros se fait percuter par un chalutier monumental. Pris dans ses filets comme un goujon désemparé, forcé de se nourrir de sardines, le pêcheur se retrouve seul au beau milieu d’un océan hostile, assailli par des mouettes affamées et un orage qui gronde en sourdine derrière chaque page. 
Commence alors une épopée fantastique où cette imposante bretonne parcourt le monde à la recherche de son frêle mari, après une enquête au cordeau doublée d’une divination à la galette et d’une prière à la vierge dont le saint nom trône humblement sur la barque du pêcheur à la dérive. 
Leur périple en décalé les amène jusqu’à Cuba dans un crépitement de flash et d’aventures improbables, avant de les rendre à leur quotidien tendre et serein, à une louche de beurre salé de l’agitation et de la fureur.

224 pages muettes d’un récit débordant de tendresse amusée et d’angoisse existentielle entrecoupée de folie douce, étreignant la question du bonheur véritable. 
La bande-dessinée, découpée en petites vignettes, nous transpose dans la peau de l’un puis de l’autre, nous aspergeant de leurs émotions exacerbées. Le trait est plus tendre que caricatural ; la narration, vivante et vibrante, nous embarque cheveux au vent dans la destinée fabuleuse de ce petit couple pourtant sans histoire et que l’amour rend invincible, pire ! imperturbable. 

Et ce sont ces 224 pages muettes que l’on retrouvera projetées au Mucem dimanche 25 février, habillées de musique sous la forme d’un quatuor de jazz nommé Zenzika. Par petites touches pianotées, tout en souffle et percussion, et même en porte-voix mais sans corne de brume, le récit prendra vie page après page, morceau après morceau. Retrouvez les dates du concert-bd ici.

Un Océan d’Amour, bande-dessinée muette de Wilfrid Lupano et Grégory Panaccione, sorti chez Delcourt et Prix BD de la FNAC en 2015.

Partager

Commentaires